Le super film  » Le voyage de Chihiro  » !

Depuis toujours, les films d’animation japonais sont très célèbres. Parmi les meilleurs, on retrouve « Le voyage de Chihiro ». Ce long métrage japonais a été conçu par Hayao Miyazaki et produit par la maison d’édition Studio Ghibli. Dans son contexte, ce film raconte l’histoire d’une petite fille qui va se rendre vers sa nouvelle maison avec ces parents. Or, ces derniers ont été transformés en cochon par une méchante sorcière. Est-ce que cette petite fille réussira-t-elle à retrouver ses parents à la fin ?

Dans un premier temps, l’aventure est parfaitement au rendez-vous pour les amateurs de film japonais. Le film fait parti des animations les plus reconnues dans le monde. En d’autres termes, ce long métrage est un mélange de fantaisie, d’aventure et de suspens. D’après le réalisateur, la conception de ce dernier a été basée sur un fait réel qui lui est arrivé. Il s’inspire de la petite fille de son producteur associé qui lui rend visite chaque été. Mais, il raconte aussi les dangers de l’évolution humaine pour les traditions et la nature.

Dans l’histoire du cinéma japonais, ce film d’animation fut un grand succès avec plus de 23 millions de spectateurs au Japon seulement. Sa date de production a débuté dans l’année 2000 avec un budget atteignant les 19 millions de dollars. Il fut reconnu par les médias pour ensuite remporter plusieurs récompenses lors de l’Oscar pour le meilleur film d’animation. Cette célébrité lui a permis d’avoir une recette allant dans les 274 millions dans le monde entier. Un vrai film d’animation qui a su prendre une place dans le monde du cinéma.

Le film

Passant toutes ses vacances d’été dans un chalet de montagne avec ses parents et cinq fillettes, Hayao Miyazaki eut l’idée de concevoir un long métrage pour ces derniers. Or, avant le lancement du film « Le voyage de Chihiro », il a déjà réalisé plusieurs autres chefs d’œuvres comme « Mon voisin Totoro » et « Kiki la petite sorcière ».

Toutes ses œuvres ont été spécialement consacrées aux enfants et aux adolescents. En cherchant son inspiration, il commença à lire quelques magazines de mangas délaissés par ces derniers dans le chalet. Cette petite lecture lui a donné une envie de créer une autre version de la vision du manga. Il réalise par la suite le film avec comme héroïne, une petite fille ordinaire.

Avant la production de ce film, Miyazaki a déjà proposé deux autres projets dans cette catégorie qui furent rejetés par le public. Après quelque temps de réflexion, ce dernier sorti sa troisième adaptation qui est devenu « Le voyage de Chihiro » et obtient un succès fou.

Aussi, à part l’histoire de la petite fille Chihiro, le réalisateur a été intrigué par un établissement thermal traditionnel japonais. C’était un lieu entièrement mystérieux pour lui ce qui lui  a donné une envie d’écrire plusieurs contes pour ce dernier. Et à part cela, les bâtiments ont été pensés à l’aide du musée d’architecture situé en plein air à Koganei. Il s’est inspiré de ce musée pour ce film.

Après avoir trouvé son inspiration dans les monuments historiques, la production du film commença dans les annéea 2000 avec un budget de 1.9 milliard de yens. La célèbre maison de production lui verse les 10% du coût pour le droit de préemption pour la distribution américaine.

Dans la conception, l’équipe a été formée avec  » des vétérans  » de l’animation comme Ai Kagawa et Kitaro Kosaka. Par ailleurs, Miyazaki fut évolué ses écrits selon ses inspirations des premières images du film. En fin de compte, avant la première modification du script, la durée du film était de 3 heures.

Dans les mis en scènes, les touches de fantaisie sont omniprésentes. Ainsi, pour donner une impression des plus réalistes aux grands publics, le réalisateur et son équipe ont su donner un goût naturel dans l’aventure de notre petite héroïne.

C’est ainsi que la bande originale du film a été conçue. Ce dernier exprime plusieurs sentiments de Chihiro comme la tristesse et la mélancolie. À part ces deux bandes sonores, celle du mystère est aussi présente pour représenter le sans visage.  Par ailleurs, la bande originale a remporté à plusieurs reprises le prix de l’Académie japonaise.

Le casting

Comme son nom l’indique, le film raconte l’histoire d’une petite fille Chihiro. Dans le contexte de celle-ci, l’héroïne principale dispose de deux noms différents. La première étant son nom de jeune fille qui est Chihiro Ogino et le deuxième étant Sen. Pour la voix officielle de cette petite fille, Rumi Hiiragi interprète parfaitement son rôle en tant qu’actrice principale. Étant donnée, cette actrice principale avait déjà joué dans plusieurs animations japonaises.  À part l’adaptation de voix off dans les films d’animation, elle a déjà obtenu une récompense aux Oscars du cinéma en 2003.

Le film raconte l’histoire d’une petite fille qui vient de perdre ses parents dans un restaurant japonais. Or, ces deux personnes ont été remplacées par des cochons par une méchante sorcière. Cette dernière étant une chanteuse, actrice et danseuse dans la vraie vie. Elle est née le 2 mai 1952 à Tokyo dans l’arrondissement de To-shima. Et, ce n’est rien d’autre que la célèbre Mari Natsuki. À part le voyage de Chihiro, cette dernière a déjà joué dans plusieurs autres animations comme dans l’ombre du loup qui était sorti en 1982.

Pour le rôle des parents, l’interprétation a été faite par Yasuko Sawaguchi et Takashi Naito.  Dans le rôle de Haku, on retrouve Miyu Irino. Comme dans tout film d’animation, la sélection des acteurs pour la voix off est toujours un grand remue-ménage pour un réalisateur.

Pour avoir autant de succès dans un ouvrage, ce dernier est une chose à prendre en compte lors de la conception d’un film. Pour les autres personnages, Miyazaki fait appel aux célèbres Bunta Sugawara dans le rôle de Kamaji ainsi que Yumi Tamai et Tatsuya Gashuin dans le profil de Lin et Aogearu la grenouille.

Quand il est question de choix de l’équipe, les metteurs en scène, photographes, musiciens et les autres petits détails des films sont aussi primordiaux pour avoir un résultat comme celui-là. Ainsi, avec le succès fou de l’animation, le réalisateur fut appel aux professionnels pour rendre ses inspirations en une réalité.

En commençant par le metteur en scène qui est Takeshi Seyama. Pour la musique de fond, Joe Hisaishi joue le rôle important afin de donner une envie encore plus fulgurante aux publics de regarder le film. Dans la photographie, Atsushi Okui épate plus d’un dans les images et la réalisation des personnages. Toutes ses personnes ont dû travailler dur afin de donner la première impression du film en 2000.

Synopsis

L’histoire commence quand la petite Chihiro Ogino boude dans la voiture de ses parents. Ces derniers ont décidé de déménager dans la campagne. Dans la recherche de leur nouvelle maison, les parents se perdent en chemin devant un tunnel menant vers un parc à thèmes abandonnés. Une fois sur place, les parents furent attirés par une odeur vague de nourriture. Ils s’installèrent et commença à manger sur les lieux en prévoyant de payer en partant.  Emporter par l’envie de découverte et de voyage, Chihiro se laisse aller dans l’exploration de ce village. Tout au long de son chemin, elle se retrouve devant un jeune garçon à l’entrée d’un pont menant à un palais de bain. Ce petit en s’en allant avertit la jeune héroïne de partir avant le coucher du soleil.

En ne prenant pas encore compte l’avertissement du petit garçon, Chihiro fut rattrapée par la tombée de la nuit. Effrayée, elle se mit à courir afin de rejoindre ses parents pas très loin de l’entrée du pont. Une fois sur les lieux, la jeune petite fille remarque que ses parents se sont transformés en cochons. Affolée, elle essaie de s’enfuir dans les rues afin d’atteindre la voiture de ses parents. Or, plusieurs ombres commencent à prendre vie et une grande étendue d’eau bloque son chemin de retour.

Avec toutes ces créatures, son corps se met à disparaître. Terrorisée, elle s’en va dans un petit coin où le jeune garçon du pont la retrouve. Ce dernier lui donne de la nourriture afin d’éviter qu’elle disparaisse à jamais dans le vide. Après s’être calmés, ils suivent le pont pour se rendre au palais de bain pour la cacher des esprits. Une fois sur place, un grand étonnement surprit Chihiro en rencontrant Haku. Ce dernier faisait comme s’ils se connaissaient depuis très longtemps.

Après une longue discussion, Haku demanda à Chihiro de se rendre chez Kamaji le chauffagiste. Après avoir descendu plusieurs escaliers, elle se retrouve dans la salle des chaudières où travaille ce dernier. Sans hésitation de sa part, elle demande à Kamaji de lui donner un travail dans son établissement. Après un refus de sa part, il la confie à une jeune femme pour lui donner à manger avant de rencontrer la sorcière Yubaba. Ainsi, Chihiro se met en route pour la rencontrer au dernier étage du palais.

Avec arrogance, cette dernière demande du travail a celle-ci plusieurs fois. Provoquant des intimidations de la sorcière, Bô, son bébé géant s’est réveillés et commence à faire fun vacarme. Ce petit raffut-là permet de trouver facilement un travail en un rien de temps. Pour se faire embaucher, la sorcière lui vole les trois kanjis de son nom et la surnomme désormais Sen. Elle fait appel à son apprenti qui est Haku afin de superviser cette dernière.

Le lendemain matin, Haku réveille brusquement Chihiro afin de l’emmener voir ses parents. En traversant le pont, elle fit la connaissance d’une sans visage. Une fois dans la porcherie, elle retrouve facilement ses parents qui par contre ne se souviennent plus de leur vie humaine. Tomber en larme, elle promet a ces derniers de les sauver et de partir de ce grand cauchemar. Compte à Haku, celle-ci tente de la consoler en lui remettant ces anciens habits avec les cartes d’adieu de ses anciennes camarades de classe. Etonner, elle y trouve son vrai nom Chihiro. Ce nom qu’elle a complètement oublié après sa rencontre avec la sorcière.

Lors de sa première journée de travail, Sen et Lin ont reçu l’ordre de s’occuper du grand bain. Ce dernier était réservé aux personnes les plus sales. En plein travail, elle le remarque sans visage sous la pluie en train de la regarder. Et, en le laissant entrer, ce dernier lui offre des plaquettes qu’il faudra mettre dans la chaufferie afin de faire couler un bain aux herbes.

Ce produit consiste surtout à faciliter le nettoyage. Peu de temps après, un esprit se dirige vers le palais en répandant une odeur infecte sur son passage. Sen reçu l’ordre de s’occuper de se dernier dans le grand bain. Une fois dedans, elle remarque qu’il y a quelques choses qui dépassent de la corpulence de son client.  Elle réussit à défaire l’objet du corps de l’esprit et reçoit en même temps une boulette amère de ça part. Avant de partir, celui-ci laisse de nombreuses pépites d’or sur le sol ce qui enthousiaste Yubaba et ses employés.

Ainsi, pour les fanatiques de mystère, est-ce que la petite fille Chihiro réussira elle à retrouver ses parents ? Est-ce qu’elle pourra se souvenir de son vrai nom dans l’avenir ? De nombreuses questions n’ont pas encore trouver preneurs dans le film. En plus, après quelques jours dans le village, elle s’aperçoit que le nombre de cochons dans la porcherie devint de plus en plus nombreux chaque jour. Saura-t-elle reconnaitre ses parents parmi tous ces cochons ? Pour les amateurs, ce film d’animation japonais serait une grande leçon de vie et pour en savoir un peu plus sur la culture et les traditions japonaises. Alors, pour connaitre la suite et savoir ce que Chihiro entreprend de faire, rien de mieux que d’aller voir ce dernier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s